Language Teaching Assistants, 2nd round

The below message is posted on behalf of Jason Bensen, Language Assistants Program Coordinator. Please contact him directly if you have queries about this program.


 

Hello,

We have just opened a second round of applications for the language teaching assistants program in metropolitan France.

This is a fantastic opportunity for students to immerse themselves in French culture, perfect their language skills, and gain professional (paid) experience by working as English teaching assistants with students of primary or secondary level. It is open to students of all disciplines who can demonstrate competence in French, and who are seeking to increase their linguistic and cultural proficiency.

The first round of applications closed on February 9th but unfortunately not enough Australian students applied to fill the quota provided for Australia. We are therefore calling on your help to promote the second round, which will remain open until the 6th of March, to all Australian tertiary students who may have competence in French language and a desire to spend 7 months working in France!

All information, as well as the link to apply, are available here: https://au.ambafrance.org/https-au-ambafrance-org-Assistants-in-France

We appreciate the commitment that you have to the alliance of French and Australian cultures, and are counting on you to share our enthusiasm for this fantastic opportunity.

I am available for any questions regarding the program.
Best regards,

Jason BENSEN
Language Assistants Program Coordinator
Embassy of France in Australia
6 Perth Ave, Yarralumla ACT 2600,Australia
T  +61 2 6216 0137 

FATFA/NAFT Conférence: Cartographie du Français en Australasie

FATFA/NAFT Conférence

The University of Sydney – The New Law School
Sydney, NSW

Jeudi 27 Septembre – Dimanche 30 Septembre 2018

 Cartographie du Français en Australasie

Défis pédagogiques d’aujourd’hui, solutions pratiques de demain.

 Aujourd’hui l’enseignement et l’apprentissage du Français sont en pleine mutation, et appellent à une recontextualisation de leurs objectifs. Quels points communs peut-on dresser dans l’apprentissage du français en Australasie, que ce soit au niveau primaire, secondaire ou tertiaire ? Quels sont les défis pédagogiques rencontrés par les enseignants et les apprenants ? Quelles solutions pratiques peut-on apporter à ces défis pédagogiques pour mieux former les professeurs de demain ?

L’édition 2018 de la conférence biannuelle de la Federation of Associations of Teachers of French in Australia (FATFA), qui se joint cette année avec la New South Wales Association of French Teachers (NAFT), invite des propositions de communication individuelles (20 minutes) et de groupes (3 communications de 20 minutes chacune) autour de l’idée de Cartographie du français en Australasie. Nous considérerons bien évidemment des communications qui ne se rattachent pas forcément à ce thème. Quelques pistes peuvent inclure :

  • La standardisation des critères d’enseignements dans les divers états australiens et leur application au français
  • Inégalités dans/par rapport à l’enseignement du français
  • Nouvelles technologies, TICE, classe inversée
  • Stratégies réussies et techniques pour maintenir ou augmenter le profil du français dans le cadre scolaire ou universitaire
  • La place de la culture dans l’enseignement du français (primaire, collège, lycée, université)
  • Stéréotypes disciplinaires et idées reçues dans l’enseignement et l’apprentissage du français.
  • Plurivocalité et interdisciplinarité de l’enseignement / apprentissage du français
  • Quel français apprend-on / enseigne-t-on ?
  • Comment le français peut-il aider nos étudiants à devenir des citoyens du monde ?
  • Quelle(s) formule(s) pour le futur du français en Australasie ?

 

Les propositions de communication et d’atelier (200 mots) ou de table ronde (qui doivent inclure le titre de la session table-ronde ainsi que le titre et les propositions de chaque communication individuelle) devront être accompagnées d’une courte note biographique (100 mots) et sont à envoyer d’ici le 30 avril, 2018 à Victoria Souliman à l’adresse suivante :  french.fatfanaftconference@sydney.edu.au.

 

FATFA/NAFT Conference

The University of Sydney – The New Law School
Sydney, NSW

 Thursday 27 September – Sunday 30 September 2018

 

Mapping French in Australasia

Pedagogical challenges of today, practical solutions for tomorrow

 

Considering the state of flux in which the contemporary teaching and learning of French as a foreign language finds itself, a recontextualization of the associated aims and objectives may be necessary.  What points in common exist in teaching and learning French across Australasia, whether it be in the primary, secondary or tertiary sector? What are the pedagogical challenges facing educators and learners of French? What practical solutions can we provide to meet these challenges and better train our future teachers of the discipline?

 

The biennial Federation of Associations of Teachers of French in Australia (FATFA) conference will be held in 2018 in conjunction with the New South Wales Association of French Teachers (NAFT) at the University of Sydney.  We invite paper, workshop (20 minutes) and panel (three x 20 minute) proposals related to the theme of Mapping French in Australasia. Topics may include, but are not limited to the following:

  • Standardisation of French teaching and learning criteria across Australasia
  • Differences in the teaching of French across Australasia
  • New techniques, flipped classroom, information and communication technologies related to teaching French
  • Successful strategies and techniques to raise or maintain the profile of French in a school or university setting
  • The place of culture in teaching French (primary, secondary, tertiary)
  • Disciplinary stereotypes and innovations in teaching and learning French
  • Multiplicity and interdisciplinarity in teaching and learning French
  • What French to teach and learn?
  • How can French help our students to become citizens of the world?
  • What approaches to teaching and learning French in Australasia for the future?

 

Abstracts for papers and workshops (200 words) or panel proposals (which should include the title of the panel as well as the title and abstracts for each of the individual papers) should be submitted to Victoria Souliman:french.fatfanaftconference@sydney.edu.au  by April 30th, 2018. Please include a biographical statement (100 words).

 

 

CAROLYN STOTT, SFHEA
Senior Lecturer | Department of French and Francophone Studies
Associate Dean, Student Life, FASS
Chair, Pedagogy Working Group, SLC
School of Languages and Cultures
Faculty of Arts and Social Sciences
THE UNIVERSITY OF SYDNEY
Rm 753, Brennan MacCallum building A18
T +61 2 9351 3584  | F +61 2 9351 2319
E  carolyn.stott@sydney.edu.au  | Whttp://sydney.edu.au/arts/french/staff/profiles/carolyn.stott.php

 

Université de Limoges, seeking exchange for language teaching

The Université de Limoges is currently seeking placements for their Masters students in FLE (français langue étrangère) in exchange for Australian students who can teach English in France. Limoges would like to invite one “lecteur” (with a Master’s degree) each year and are seeking expressions of interest from Australian Universities. In most cases, the Australian student would teach approximately 12 hours per week (or 300 hours total) for 1500 euros per month. Anyone interested in this opportunity should contact ASFS President Véronique Duché.

Mot de la présidente 2018

Chers membres de l’ASFS, chers collègues,

Alors que janvier tire à sa fin, je voudrais vous adresser, au nom du bureau de l’ASFS, nos meilleurs vœux pour 2018.

Cette nouvelle année promet d’être riche en événements francophones/philes.

Après Canberra, où nos rencontres sous le signe de « Vérité et Représentation » ont été à la fois fructueuses et conviviales (encore toutes nos félicitations aux organisateurs, Leslie Barnes, Ashok Collins, Solène Inceoglu, and Gemma King !), nous mettrons le cap à l’ouest, où nous serons accueillis en décembre par l’équipe de l’université de Western Australia. Nous vous en dirons plus très prochainement.

Notre Prix du meilleur essai, que nous attribuons avec la collaboration de l’Australian Journal of French Studies, connaîtra sa troisième édition et récompensera un doctorant. (Voir les conditions sur notre site.)

Notre page internet reste un outil essentiel. Vous y trouverez des informations concernant notre association bien sûr, mais aussi des ressources utiles, et des petites annonces. À vous de l’enrichir en nous faisant part de vos annonces ! (Contacter Amy)

D’ailleurs quelques informations :

  • La publication du numéro spécial de French Cultural Studies « Mobility Across Media in the Francophone World », édité par Natalie Edwards, Christopher Hogarth et Gemma King (premier volet des actes du colloque de l’ASFS 2016).
  • La publication du numéro spécial de l’Australian Journal of French Studies Mobility and Migration in the Francophone World édité par Natalie Edwards, Christopher Hogarth et Ben McCann (deuxième volet des actes du colloque de l’ASFS 2016) sera disponible en avril.
  • Appel à contribution pour un numéro spécial de The Romanic Review à la mémoire de Ross Chambers qui nous a quittés récemment, dirigé par David Caron, Université de Michigan.
  • Enfin, un avis aux amateurs de cinéma: myFrenchFilmFestival (https://www.myfrenchfilmfestival.com) se poursuit en ligne jusqu’au 19 février!

Vous pouvez également nous suivre sur Twitter @AuFrenchStudies.

Vous avez pu remarquer quelques changements en ce qui concerne la composition du bureau : notre président Alistair Rolls (Université de Newcastle) n’a pas souhaité se représenter, et j’ai l’honneur de lui succéder. Natalie Edwards (Université d’Adelaide) a accepté de renouveler son mandat de trésorière, de même qu’Amy Hubbell (Université de Queensland) celui de webmaster et chargée de communication. Nous accueillons deux nouveaux membres au poste de vice-président (Christopher Hogarth, Université de South Australia) et de secrétaire (Ben McCann, Université d’Adelaide). En effet, Tess Do (Université de Melbourne) a cédé sa place de secrétaire, après 10 années de bons et loyaux services – encore merci Tess pour les comptes rendus si minutieux de nos réunions ! Sophie Patrick (Université de Western Australia) quant à elle succède à Gemma King (ANU) et sera en charge de la formation des doctorants dans le cadre de notre prochain colloque.

Cette nouvelle équipe va tâcher de suivre la voie tracée par Alistair, que nous remercions chaleureusement pour ses quatre années de présidence, et de poursuivre ses actions en faveur de l’enseignement des langues en Australie, en particulier du français. N’hésitez pas à nous faire part de vos idées, et à partager vos expériences. Nous pouvons compter sur le soutien de l’Ambassade de France, notamment Nicolas Duhaut, attaché des enseignements supérieurs, qui suit nos travaux avec beaucoup d’intérêt.

Bonne et heureuse année à tous !

Véronique Duché
le 30 janvier 2018